Réappropriation par le citoyen de la signalisation publique

Le citoyen a-t-il la possibilité de se réapproprier la signalisation publique et d’en dévier son message ? L’exemple suivant est intéressant à plus d’un égard. Cette photo a été prise dans le quartier St-Roch (Québec) le 25 mars 2015. Dans le secteur (rue Du Pont) où est installée cette affiche mobile, il y a un immeuble en réparation depuis le printemps 2014.

Comme vous pouvez le constater, le mot « Piétons » a été changé par le mot «Poètes ». Sans pour autant changer la finalité de cette signalisation, à savoir, changer de trottoir, la modification introduit un élément signalant la présence d’une certaine classe de citoyens, des artistes, car faut-il le préciser, là où est installée cette affiche, il s’agit d’un endroit particulièrement défavorisé.  Mais où sont ces artistes ? Et c’est ici qu’intervient le sociologue, ses méthodes, ses pratiques et ses savoirs.

Sachant que les gens qui habitent le quartier ne sont pas forcément des artistes, il est peu probable que ces derniers aient apporté cette modification. Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, il s’agit d’un constat sociologique et statistique fondé sur les données de l’indice de défavorisation matérielle et sociale de Pampalon pour ce quartier. Ceci étant précisé, il faut trouver où sont les artistes. En fait, il faut s’approcher de très près de l’affiche pour le découvrir. Tout juste à la droite du verbe « utilisez », il y a un petit autocollant. Sur celui-ci, il est fait mention de la « Rencontre Internationale d’Art Performance de Québec » de septembre 2014. Et effectivement, de l’autre côté de la rue, il y a un local où se déroule des activités artistiques.

L’autre question qu’il faut se poser est celle-ci : « Le citoyen a-t-il la possibilité de se réapproprier d’autres signalisations publiques et d’en dévier la finalité ? » Le cas ici présenté est peut-être exceptionnel, car l’affiche est mobile et à portée de modification. Si vous rencontrez de ces réappropriations de la signalisation publique, laissez-moi un commentaire.

Réappropriation de la signalisation publique

Photos : © Pierre Fraser, 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s