D’une typologie des attitudes corporelles

Dans un commentaire, Georges Vignaux souligne que la sociologie visuelle se construit à partir de contrastes. Les trois photos qui suivent représentent des gens vivants dans les quartiers défavorisés de Québec. Ces silhouettes construisent l’insolite en contexte et mettent en valeur les contrastes : corps fatigués, vêtements usés, démarche lente, itinéraires discrets. Il y a là la nécessité de tout un travail de « typification » des attitudes corporelles, des vêtements qui, en contraste avec l’environnement mobile, traduisent une inertie, un abandon au « sort »…

Photo 1

Defavorisation-Quebec-01

Photo 2

defavorisation-St-Jean-01

Photo 3

defavorisation-04

Photos : © Pierre Fraser, 2015

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s