Les deux niveaux sociovisuels

Revenir au plan de cours

D’entrée jeu, il importe de préciser que le mot « sociovisuel » est un néologisme. Il s’agit d’un adjectif qui renvoie à tout ce qui, dans un environnement donné, encapsule des valeurs sociales visibles que l’œil du photographe ou du vidéaste est en mesure de repérer. Il existe deux niveaux sociovisuels : micro et macro.

Le niveau microvisuel est celui des objets. Par exemple, le bac de recyclage bleu encapsule les valeurs de la mouvance écologiste, renvoie à tout un courant d’hygiénisme planétaire devenu construction sociale, c’est-à-dire une construction qui mobilise à la fois individus et institutions dans le but de réguler et normaliser certains comportements de consommation. Autre exemple, la signalisation routière, déclinée sous toutes ses formes, encapsule non seulement de fortes valeurs de régulation du comportement du conducteur, mais elle y parvient à travers toute une batterie d’interventions policières et judiciaires, autres formes de régulation et de normalisation des comportements dédiées au vivre ensemble. En somme, tout objet d’un environnement donné est susceptible d’encapsuler plusieurs niveaux de valeurs sociales. Être en mesure de repérer ces valeurs sociales encapsulées dans un objet et de les faire « parler » à travers l’image est une condition incontournable du travail de tous ceux qui font de l’image un objet de recherche sociologique. Par exemple, les vêtements d’un individu traduisent son appartenance à une certaine classe sociale, à certaines valeurs ou à une sous-culture.

Le niveau macrovisuel est celui des environnements dans lesquels évoluent les individus. Ce niveau est constitué de 4 strates : le micro-environnement ; le méso-environnement ; l’exo-environnement ; le macro-environnement.

  1. Le micro-environnement correspond au quotidien et à l’ordinaire de la vie : le milieu de travail, les installations récréatives, la maison, le centre commercial, l’épicerie, les moyens de transport, l’école, le lieu de culte, etc. Le micro-environnement a une influence directe sur les valeurs sociales auxquelles un individu adhère ou non ou en partie. Du strict point de vue de l’image, c’est le niveau qui offre les plus grandes opportunités, car il permet non seulement de montrer comment l’individu évolue dans son milieu, mais aussi de montrer les valeurs sociales auxquelles il adhère ainsi que son statut social.
  2. Le méso-environnement est ce lien qui connecte l’ensemble de tous les micros-environnements de l’ensemble de tous les individus. Il est constitué des environnements physiques fréquentés par un individu et de toutes les interactions qui peuvent y survenir — toutes expériences partagées par l’ensemble de ceux qui s’y trouvent. Du strict point de vue de l’image, c’est le niveau qui permet de montrer l’interaction sociale et le rôle social dans lequel chaque individu s’investit. Par exemple, dans un centre commercial, l’expérience commune partagée par tous ceux qui s’y trouvent est celle de la consommation ; il s’agit donc de montrer la consommation sous ses différentes déclinaisons.
  3. L’exo-environnement représente le lien qui connecte les micros-environnements d’un individu sans que celui-ci y soit lui-même directement partie prenante. Par exemple, un enfant peut ne jamais avoir visité le lieu de travail de l’un de ses parents, mais être indirectement influencé par la présence de l’un de ses parents dans cet environnement de travail. En fait, si l’un des parents occupe un emploi dans un milieu où est faite la promotion de saines habitudes de vie — cafétéria qui propose des mets équilibrés, absence de distributeurs automatiques, aménagements qui favorisent le déplacement actif —, l’enfant sera vraisemblablement influencé par l’attitude de son parent et adoptera peut-être des comportements ne favorisant pas la prise de poids. Du strict point de vue de l’image, c’est le niveau qui soulève les plus grands défis. Comment faire la monstration à travers l’image de ce lien indirect qui influence l’adoption ou non de certaines valeurs sociales ?
  4. Le macro-environnement constitue le contexte social élargi, c’est-à-dire l’ensemble des politiques qui régulent l’espace public dans son ensemble, politiques sur lesquelles l’individu moyen n’a pas ou peu d’emprise directe. Du strict point de vue l’image, il s’agit simplement de montrer l’effet des politiques qui régissent un espace public. Par exemple, arriver à montrer la présence de restaurants-minute près des écoles, c’est aussi montrer des choix de santé publique. Autre exemple, le sous-investissement en termes d’infrastructures et d’aménagement du territoire urbain dans les quartiers défavorisés permet de montrer des choix politiques. Dans le même ordre d’idées, les centres-villes nord-américains disposent de commerces de proximité, mais ne disposent pas d’infrastructures facilitant l’activité physique — trafic intense, intersections dangereuses pour les piétons, mauvaise signalisation, absence de parcs urbains, absence d’aires de repos. Photographier ces centres-villes, c’est aussi montrer des choix d’aménagement du territoire. Au total, rendre compte par l’image d’un macro-environnement, c’est montrer des choix de société et leurs impacts.

Le travail, aussi bien du sociologue, que du géographe et du spécialiste en aménagement du territoire, que du communicateur et du spécialiste en marketing, que de l’architecte, du photographe et du vidéaste, consiste à arriver à saisir ces réalités sociales, à les montrer et à en faire des objets de recherche et de réflexion.

Revenir au plan de cours

© Pierre Fraser (Ph. D.), 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s