Design et mobilité urbaine

Le design urbain bien conçu a ceci de particulier qu’il est en mesure de créer du lien social, de favoriser le développement de lieux-mouvements, tout comme de mettre en valeur la trame urbaine et de lui ajouter de la fonctionnalité sociale.

Le cabinet d’architectes britannique Foster + Partners propose une vision non seulement tout à fait en phase avec la volonté de diversifier les modes de déplacement en ville, mais propose aussi un design visuel qui répond à la fonctionnalité du déplacement lui-même. Le cabinet aura le mandat de construire deux nouveaux ponts qui franchiront la rivière Suffolk dans la ville d’Ipswich, lequel comportera deux niveaux, l’un pour les véhicules, l’autre pour les cyclistes et les piétons.

Le concept est intéressant à plus d’un égard, car comme le souligne les concepteurs, il s’agira d’«une façon civilisée de partager les infrastructures liées au déplacement ». En fait, toujours selon les concepteurs, le design servira à intensifier l’expérience même de franchir une rivière, augmentant par le fait même l’interconnectivité urbaine tout en réduisant de façon significative la congestion au centre-ville. Plus encore, le projet présente l’opportunité de considérer le design de ponts dans un contexte urbain, permettant ainsi d’aménager non seulement de nouvelles promenades et espaces publics sur les abords des rives, mais aussi de nouvelles façons d’occuper ces espaces.

Le plus court des deux ponts disposera de trois travées, séparant ainsi les véhicules, des cyclistes et des piétons. Les travées réservées aux cyclistes et aux piétons s’incurveront à l’approche des berges, créant ainsi de tous nouveaux espaces publics longeant la rivière. Ces travées reconnecteront à un autre pont plus imposant, lui-même constitué de deux travées, l’une pour les véhicules, l’autre pour les cyclistes et les piétons.

© Jessica Mairs, 2017