Le chien assis à la table

| Scènes de rue |

La photographie de l’entête de cet article est définitivement représentative de l’instant décisif, un concept longtemps attribué par les experts à la photographie d’Henri Cartier-Bresson, c’est-à-dire « immortaliser dans un cadre un sujet, une action, un événement dans des conditions qui ne se reproduiront plus, à un instant T.1 » Henri Cartier-Bresson ne disait-il pas que : « De tous les moyens d’expression, la photographie est le seul qui fixe un instant précis. Nous jouons avec des choses qui disparaissent et quand elles ont disparu, il est impossible de les faire revivre2. »

Comme le souligne Patrick Zachmann, « l’instant décisif, c’est l’art de capter un instant qui rentre dans l’appareil photo ou dans un cadre de la manière la plus parfaite, la plus esthétique possible. Et cet instant, 1/125e de seconde avant ou après ne sera pas le même et ne sera peut-être pas décisif car il sera arrivé un peu trop tôt ou un peu trop tard par rapport à des canons esthétiques. Un des intérêts de la photographie, c’est son rapport à la réalité et à l’instant, cette capacité à ordonner les choses dans un cadre donné, et d’essayer de produire le cheminement de l’œil du public qui va aller d’un point fort à un autre tout en associant la lumière et évidemment le contenu, c’est-à-dire le sujet3. »

Et c’est bien ce que j’ai effectué en prenant cette photo sur la rue St-Joseph dans le quartier St-Roch de la ville de Québec, un quartier en plein processus d’embourgeoisement (revitalisation). Prise un chaud dimanche de juillet 2015 en milieu d’avant-midi, à l’heure du brunch, cette photo, à elle seule, représente tout le contraste social qui puisse exister entre les habitants de ce quartier pauvre de la ville et ceux qui l’embourgeoisent graduellement. Qui peut se permettre d’avoir son chien assis à la table d’un bistro pour casser la croûte, sauf quelqu’un qui a les moyens de le faire ?

Il ne s’agit pas ici de dire s’il est ou non socialement convenable d’assoir  son chien à la table, mais bien de constater qu’il s’agit d’une réalité qui existe dans un quartier revitalisé. Et si je n’avais pas saisi ce moment particulier, il serait disparu à jamais de la trame de la réalité.

© Pierre Fraser (Ph. D.), 2017 / texte et photo

Références
1 Godet, T. (2016), Qu’est devenu l’instant décisif, Entrevue avec Patrick Zachmann, Réponses Photo.
2 Idem.
3 Idem.