L’emploi qui épuise

| Scènes de rue |

La photo ci-dessus, prise à Manille par la photographe Yanni Panessa, révèle une autre dimension du travail, celle de la pause. Ce que cette photo ne nous montre pas par contre, c’est tout le contexte visuel qui entoure cette scène. Le camion, dans lequel est couché l’homme, est-il déjà sur la route pour effectuer des livraisons, ou bien, est-il sur les lieux de l’entreprise à laquelle il appartient ?

Ce que suggère aussi cette photo, c’est que livreur est peut-être épuisé ou que la chaleur accablante de Manille sous un plein soleil a peut-être eu raison de lui. Quoi qu’il en soit, du moment qu’un photographe cadre un endroit, une personne ou un événement, il rend compte de certaines réalités sociales.

Certains diront que la beauté de la photographie réside dans le fait qu’elle n’interprète pas la réalité, qu’elle en rend objectivement compte sans la trahir : ce que l’on voit représenterait ce qui se voit et ce qui se présente à nous.

| Scènes de rue |

© Photo : Yani Panessa
© Pierre Fraser (Ph. D.), 2017 / texte