Vache sacrée et Internet

| Scènes de rue |

Cette photographie, d’Adam Sherez, montre bien ce pays qu’est l’Inde, entre post-modernité et tradition. Au cœur même de Mumbai ou de New-Delhi, la technologie s’affiche. Si on prend le temps de bien décortiquer cette photographie, on constate que la vache sacrée est dans un environnement non occidental où l’incontournable publicité à l’occidental, en anglais, annonce des services liés aux technologies numériques.

Comme le souligne le journaliste Julien Bouissou, « Pauvre vache sacrée  ! L’animal est si vénéré en Inde, au moins par une frange de la population, qu’il n’a pas la vie facile. Pendant que ministres et députés s’emparent d’elle comme d’un étendard de la culture hindoue, la vache doit vivre dans une Inde qui s’urbanise, les pattes sur le goudron, le museau dans les pots d’échappement, pour combler de fierté ces hindous qui ne peuvent vivre sans elle1. »

Qu’il s’agisse d’un accès à Internet et à son courrier électronique, ou de graver sur CD le contenu de sa caméra, ou de faire un appel téléphonique à l’international, en l’espace de quelques mètres seulement, une multitude de commerces dédiés aux services numériques affichent leurs services.

Dans le même souffle, il est intéressant de relever, entre les cornes de la vache sacrée, qu’il y a dans ces quelques mètres de rue un restaurant italien, tout comme il y a, à la droite des cornes de la vache, une pancarte signalant la présence d’un centre de yoga proposant la méditation et des services liés à la bonne santé.

Autrement, sur l’extrême droite de la photo, au sommet d’un escalier, une étagère fait la promotion de films argentiques dans un univers de pancartes qui signalement le film numérique.

Comme le dit un vieux proverbe hindi : « C’est la vache qui fait vivre les Dieux, la vache qui fait vivre les hommes. La vache, c’est tout ce qui est, tout ce qui regarde le soleil2.» La vache sacrée, même en cette période à haute valeur technologique ajoutée, en Inde, évolue dans un environnement qui lui est soumis.

| Scènes de rue |

© Photo : Adam Sherez
© Pierre Fraser, (Ph. D.), 2017 / texte

Références
1 Bouissou, J. (2014 [14 novembre]), Vache indienne : le sacre d’un mythe récent, Le Monde.
2 Idem.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s