Fin de vie

| Scènes de rue |

La photo ci-dessous est l’une de celle que j’ai particulièrement réussie en 2017. Elle représente la fin du parcours de la vie de chacun d’entre nous et s’inscrit dans une performance théâtrale intitulée Mouvement perpétuel (Sophie Thibeault et Maxime Robin) « qui se veut un hymne à la vie inspiré de la métaphore des quatre saisons appliquée aux âges de la vie ».

Cette prestation théâtrale, tirée de l’initiative artistique Où tu vas quand tu dors en marchant, généralement présentée à l’extérieur au début juin à Québec, est une source plus qu’intéressante de saisir des moments clés et spécifiquement des scènes de rue, car c’est bien dans la rue et dans des parcs urbains qu’elle se tient. Chaque prestation de cet événement est un représentation quasi grandeur nature des problèmes qui traversent et travaillent la société.

| Scènes de rue |

© Pierre Fraser (Ph. D.), 2017 / texte et photo